Fin de la traversée


 
Cliquez sur la carte. 
Le petit bateau se déplacera chaque jour sur la carte. Le tableau enregistre les distances journalières.
 

 

Pages ... | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 |...

22/10/2010 - J132 - La zone

Ici aussi, c’est quoi c’trou ! ... depuis le départ, je n’ai pas vu une seule trainée de kérozène dans le ciel... nan j’rigole, c’est pas du kérozène, c’est de la vapeur d’eau... mais bon, nada, pas de vapeur d’eau non plus... C’est pas une zone de long courrier dans le secteur... quand je regarde un peu les îles sur la carte, je me dis "Quoi !! ya pas d’avions qui se posent, mais de quoi vivent ils ?"... et bien ils ont l’air heureux, ya une retraite ?... j’ai entendu que ça manifestait un peu en France... ça vous sort de votre léthargie... j’espère qu’il y a des cocktails Molotov, autrement, j’appelle ça des gamineries... Ils cassent un peu de bagnoles comme à l’époque des blousons noirs, ça c’étaient des clients... 95% des français n’auront pas vu la queue d’un manifestant, ni celle d’un casseur et pourtant ils sont là devant leur télé, stresser à penser que tout fout le camp... "et ils voteront, et puis après.." rien ne fout le camp, c’est des conneries tout ça, tord ou raison, fais ton choix... Mais ouvre un recueil de Rimbaud, bon sang... et des bouteilles de roteux, de vinasses et des binouzes... des conserves de confits... Ferme ta téloche mon pote et respire, c’est gratuit l’air...ya pas de guerre, pas de nuit de cristal, plus de tête de roi à couper... On peut écouter Brassens, Ferré et Freddy Mercury même s’ils nous ont quitté... Tout va bien... enfin pour moi ça va, mais je boirais bien un coup...
 

21/10/2010 - J131 - Cartographie, barme.fr

Vous avez remarqué qu’il y a un suivi avec une carte sur le site.
Vous avez remarqué également que le rafiau se déplace tous les jours sur la carte et même toutes les 4 heures puisque j’ai une balise Argos...
Et bien ce que vous ne savez pas c’est que je peux aussi mettre des photos depuis mon bateau sur le suivi journalier... en fait, je ne l’ai pas fait parce qu’elles partent sur mon blog et qu’Anne et Lolive les incluent, enfin j’me comprends.... donc avec un simple bigophone satellite, en envoyant un SMS, je peux mettre ma positon à jour et laisser un message... et si j’ai un ordi, laisser un message plus long et une photo et sans que personne ne touche à rien en France... En plus, Laurent Barme ( http://barme.fr ) qui a mis au point ce système, peut intégrer les données d’une Balise Argos et tout se fait automatiquement... c’est magique, non !
Et en plus ça ne coûte pas cher... c’est dingue, t’es autonome en pleine mer, je n’ai rien vu de plus pertinent, c’est pas chèros et ça te sert de blog quand tu glandes sur l’océan... Il faut quand même le téléphone satellite...
Merci Laurent.
 

20/10/2010 - J130 - J’étais mou

Hier, je sentais que je devais modifier cette heure sur ma montre pour me recaler... Quel effet magique ! J’ai retrouvé du souffle... ça commençait à être dur, car ça cogne et y a pas d’air... En plus, il n’y a plus de courant, donc je vois le fond de la piscine... Avec ces conneries de décalage horaire, j’avais l’impression de me lever à midi... J’ai toujours pensé que la journée ressemblait à la façon dont tu la commençais... si tu te lèves tôt et tonique, tu vas faire plein de truc, et si tu te lèves tard et relaxe, il est l’heure de l’apéro, et t’as rien foutu de ta journée de libre... bon, c’est l’apéro, donc tu t’en fous... mais t’as un peu les boules, car tu l’attendais cette journée pour faire ce que tu ne peux pas faire quand tu bosses... J’étais dans cet état, j’étais mou... Et aujourd’hui, une patate détonante !
J’ai lavé tout mon linge, j’ai rangé, j’ai ramé en faisant un max de cap... remarque, j’ai intérêt si je ne veux pas me taper une île... Et puis j’ai vu un bateau. Ça faisait plus de 2 mois que je n’en avais pas vu... J’avais eu l’alarme, mais pas de rafiau... J’ai même rêvé qu’il passe pas loin pour lui demander des fruits ou du Rhum... Ça ressemblait plus à un bateau de transport inter-îles qu’à un cargo... Sinon, c’est pétole, je stagne, et le quinquin s’est fait la valise. "Adieu Quinquin, je t’aimais bien, tu sais... moi, j’m’en vais la paix dans l’âme, car j’sais qu’tu prendras soin d’ma femme"
 

19/10/2010 - J129 - L’heure du soleil

Je viens de faire un truc formidable... j’ai mis ma tocante à l’heure du soleil et donc je l’ai retardé de 6 heures... il était 22h30, et hop, je suis passé à 16h30... je n’ai plus que 2 heures en plus de décalage avec la Nouvelle Calédonie et pile 12 heures avec la France... mais je suis complètement paumé quand je regarde ma montre, alors, j’ai laissé le GPS et l’ordi à l’heure du Pérou... Je dis : 2 heures en plus avec Nouméa mais c’est en fait 22 heures en moins, car ya la ligne de changement de date qui approche... Si je la passe à minuit, je vais sauter un jour, et je pense que ce sera le 14 Novembre.
 

18/10/2010 - J128 - Y a Quinquin qui vient

Aujourd’hui, j’ai plongé pour gratter le bide du rafiot et j’ai rencontré le requin sous l’eau...
Quel abruti, il m’a fait peur...
Il est curieux.
Moi, je surveillais en me retournant toute les minutes... et je le vois qui m’arrive droit dessus, qui change de direction et revient...
Je suis remonté en 2 secondes et avec 2 doigts... j’étais trop puissant...
Si j’ai plongé, c’est que je crois quand-même qu’il est inoffensif, car même les autres poissons n’ont pas peur de lui... Mais... ça reste un requin...
( Je peux vous dire que celui qui a chargé les dorades au début du voyage avait provoqué une sacrée panique, que j’ai filmée d’ailleurs, et il était beaucoup plus gros... )
Je ne souhaitais pas le rencontrer, et j’avais observé la flotte longtemps avant...
En plus, d’habitude, je le vois le soir, c’est un noctambule...
Par contre, la bonne nouvelle, c’est que sur les parties verticales sous la coque, il y avait moins d’anatifes.
 

17/10/2010 - J127 - Quinquin est de retour

 
 
Ce couillon de requin a élu domicile près du rafiot... Ça me gonfle et me rassure, car je ne crois pas qu’il trainerait ses guêtres ici, si un plus gros que lui, qui bouffe aussi les hommes, bivouaquait dans le secteur... Il n’a pas une tête à se laisser avaler comme un amuse-gueule... Moi non plus d’ailleurs.
 

17/10/2010 - J127 - La vieille bique

C’est encore une histoire de Frégate...
Figurez-vous qu’il y a au dessus de moi une frégate qui a l’air âgée...
Même allure, même envergure, mais elle fait partie de celles qui ont la tête blanche, et même le corps est blanc...
Je ne suis pas sûr que ce soit un signe de vieillissement, mais elle a l’air vieille...
Il lui manque des plumes d’un coté, des ramiges je crois, et ça fait un gros trou très visible dans sa silhouette...
Je l’observe depuis 2 heures en ramant, et à chaque fois qu’elle attaque, elle chope un poisson...
Je suis époustouflé... J’en ai vu tellement qui doivent s’y reprendre à 10 - 15 fois.
Elle est super adroite, et ça m’amuse tellement que je gueule "Olé !!". J’ai même l’impression qu’elle continue à bouffer que pour me faire plaisir... Elle est en économie maximale... pas de geste superflu...
Si on lui raconte mon histoire, elle n’a pas fini de se marrer. Chapeau l’artiste, bon vol.
 

16/10/2010 - J126 - Et si on mangeait les dauphins !

Chaque fois que les dauphins se radinent sur l’eau, c’est un évènement... Tu ressens quasiment une compagnie humaine.
J’ai assisté il y a un mois à une naissance, près de la barque... C’était une cérémonie incroyable, et je vous la raconte à nouveau...
Un groupe de quelques dauphins faisaient une chorégraphie, sans doute pour divertir un éventuel prédateur, tandis que deux autres attendaient à quelques mètres devant le rafiot. Un des deux restait en surface, et à un moment, une masse claire est sortie de son ventre, avec un liquide blanchâtre qui s’est répandu comme une volute de fumée le long de la barque... J’étais sidéré : je venais d’assister à la naissance d’un dauphin. Et puis rapidement, le groupe a reformé un convoi autour de la parturiente, et ils sont tous partis...
Savez vous qu’il est très difficile de capturer un dauphin vivant ? Ils font des arrêts cardiaques provoqués par le stress. Ils sont extrêmement solidaires entre eux, et les autres se jettent alors sur l’embarcation pour le libérer, et parfois se tuent...
J’ai appris par la suite qu’à la période des amours, les dauphins copulent plusieurs fois par jour, et y prennent du plaisir, et que lors des naissances, la parturiente est aidée par un autre dauphin qui prend le rejeton dès qu’il sort du ventre de sa mère, pour le faire respirer à la surface. Il est allaité pendant une année. Quand tu vois qu’un bébé requin peut chasser tout de suite, et qu’il peut se faire bouffer par le mâle s’il rode dans les parages... ce n’est pas le même genre de bête. En plus, ils se mordent en baisant, et vu les ratiches qu’ils ont, ça doit être douloureux ; par contre, le mâle a 2 bites... ça c’est bien.
Alors me vient la question suivante :
Est-ce que le requin mérite plus que le dauphin qu’on le tue pour le bouffer ?… C’est une question intéressante : quel animal mérite d’être mangé ?
En France et dans les pays occidentaux, on ne mange que les herbivores, mis à part le cochon qui est omnivore comme nous, et on ne consomme pas les mammifères marins.
Par contre en Chine, on mange tout.
En 1997, je me baladais dans le Sud de la Chine à vélo.
J’arrive en haut d’une montagne, et je tombe sur un marché de viandes. Il y avait des cages avec toutes les espèces ; ça m’avait vraiment secoué et pourtant, après réflexion, ce n’est pas plus idiot que le salon de l’agriculture. Il y avait là-bas des cages en bois, avec des chiens, des chats, des serpents, des rats, un hibou, des cochons d’Inde, des lapins, des poules, et,comble de la finesse, des aigles. Ils m’ ont vu arriver avec ma gueule de métèque, et ils me couraient après avec une cage contenant un aiglon qui avait encore son duvet, mais ça ne me disait rien, évidemment.
Vous mangez bien des poulets de moins de 60 jours, alors il n’est pas moins stupide de manger un aiglon...
C’est pourquoi, à l’arrivée, avec l’équipe du comité d’accueil, on pêche un dauphin, et on se fait des steaks.
Rien que de le l’écrire, ça me fait froid dans le dos, mais y a pas plus de raisons de tuer un requin de 300 kg pour lui piquer juste son aileron avant de rejeter son cadavre à la baille.
Même s’il n’a pas l’air très sympa.
 

15/10/2010 - J125 - Rakahanga

 
 
Demain, dans la journée, je vais passer très près de l’atoll de Rakahanga... Ça va être une sacrée émotion, et si il y a des pêcheurs, je leur achète un litre de rhum et des noix de coco... Normalement, ma route est un peu plus Sud-Ouest, mais là je peux descendre et c’est irrésistible... je suis même nerveux à cette idée... 124 jours sans terre, que l’océan, que de l’eau et pas de Ricard... quel gros nul... Mais ce qui m’impressionne le plus, c’est que les oiseaux que je vois autour de moi peuvent aller poser leurs papattes pour reposer leurs zézailes en un coup de cuillère à pot.
 

14/10/2010 - J124 - Ya pas eu d’vent

Ça fait drôle quand ça s’arrête, parce que les alizés, ça souffle... Mais c’est une bonne chose, car le vent d’hier avait une orientation Est-Sud-Est...
Et là, pétole... nada... Ça m’a reposé, et j’ai gagné du chemin vers le Sud...
Je devais plonger aujourd’hui, et j’ai gratté avec les noeuds car hier soir, un requin est resté pendant des heures à chasser les petits poissons sous le rafiot, et vas-y
que je me frotte sur la coque, et vas-y que je mette des coups de queue pour effrayer les proies... Ce matin, zéro dorade, pas une de la journée, alors ça m’a refroidi, je me suis dit : - "y en a peut être un plus gros qui a tout bouffé et qui surveille de loin ?"... Oui, parce que le mien, c’était un p’ti quinquin de 1 mètre, avec une petite bouche, même les dorades se marraient en le voyant... Mais bon, j’aime pas quand même...
 
Pages ... | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 |...