Fin de la traversée


 
Cliquez sur la carte. 
Le petit bateau se déplacera chaque jour sur la carte. Le tableau enregistre les distances journalières.
 

 

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

03/06/2011 - Erratum

 Je me suis trompé en décrivant le poisson... ce n’est pas un éperon que je
devais écrire mais un aileron, long et pointu...
Sinon je vois beaucoup de thons qui sautent... Imaginez seulement la quantité de thons qui est pêchée tous les ans dans le monde... il y en a partout ; au marché, au resto, en boite, en miettes... Leur chaire est l’une des meilleures...
Quelle belle bête ! On dirait un obus...
 
 
Sur l’eau je fais le yoyo Nord-Sud et je patiente et l’océan s’est transformé
en lac... Pas de vent... Pas une frisure sur l’eau et dans la cabine, ça
cuit !
 

03/06/2011 - J 171 (J165+6) Transition

 J’ai l’impression d’être retourné 6 mois en arrière, quand je galérais les
derniers jours, avant l’arrivée sur Wallis...
Le vent s’est mis en position Nord me poussant vers le courant Est au dessus des Fidjis... et puis de la pluie et puis du vent d’Ouest qui m’a fait reculer...
Mais ça va bien, il fait bon et j’adore mes croquettes matinales chocolat-caramel.
 

02/06/2011 - J 170 (J165+5) Ayé, ils sont revenus

Il faut gueuler parfois... ça marche... puisqu’il y a plein de poissons aujourd’hui.. Oh ! puis des gros !...
D’abord 2 zispices de gros dauphins avec un énorme éperon... puis plus tard, le saut d’un autobus qui ressemblait à un Néspadon... puis, plein de petits poissons à la con qui font n’importe quoi... Je crois qu’ils se secouent pour faire comme les gros...
Et là... à c’t’instant du message, je te recase "la théorie des grands mâles" qui dit "que pendant que les grands mâles paradent et se battent, les petits chétifs baisent les femelles et se reproduisent"...
Alors, pas la peine de faire les gros...
 
Sinon, today, il y avait un vent faible plein Nord avec un courant contraire... Je n’avance pas beaucoup parce que j’ai ramé vers le Nord... Je crains énormément le courant plein Est de 0,5 nd visible sur la carte Mercator à partir de 14,5°S et bien présent vers 15°S... Si je me fais embarquer la dedans, je ferai moins le malin... Alors je rame vers le Nord en attendant que le zef me refile un coup de main.
 

01/06/2011 - Mais ils sont où ?

Merde alors, ya pas de poiscailles autour de la barque...
C’est vrai que je glisse comme un pet sur une toile cirée avec c’t’antifouling de Seigneurie...
Mais comme y’a plus de coque qui pousse sur la moule (ou l’inverse, j’sais plus), et ben ya pas de chaîne alimentaire qui se crée, et pas de poissons pour se fendre la gueule quand ils se font gober par des plus gros... et je ne vois pas non plus de poissons à ailes... les avions renifleurs qui se baquent dans mon pot de chambre la nuit... et donc pas non plus d’oiseaux bouffeurs de ces espèces de libélulles...
 
Alors, je veux bien ne plus plonger, je veux bien glisser comme une savonette, je veux bien être poussé droit dans l’dos par des alizés... mais je veux me fendre la gueule !
Alors vous revenez ! ! ! !
 
 

01/06/2011 - J 169 (J165+4) Mésajinezeboteul

Le 25 Novembre 2010, il a fallu que j’arrête cette longue balade à cause du mauvais temps, et celui qui m’était promis vers les Vanuatus, dans cette année El Nina, ne m’encourageait pas à poursuivre...
Ouais, j’avais une grosse trouille ! L’arrivée à Wallis pour cette première étape était dingue, heureuse, mais il me restait un gout d’inachevé...
Et voilà, je suis reparti ! Wallis m’a remis à l’eau avec une grosse fête.Quel accueil ! Je n’oublie pas non plus le formidable accueil au Pérou, en Métropole et en Nouvelle Calédonie...

Entre temps, j’ai étudié de très près la carte du Pacifique Sud, or la limite Ouest se situe au niveau des Vanuatus (après, c’est la mer de Corail) et ça change tout, car je peux m’arrêter là, si je veux, et j’aurais le sentiment du devoir accompli...
Si une fenêtre météo s’ouvre vers la Nouvelle Calédonie je tenterai de la rejoindre à la rame, sinon ce sera la dernière pierre de cette route...
 
Il faut savoir que derrière la Nouvelle Calédonie et les Vanuatus, il y a d’abord un gros traffic de cargos et une barrière de Corail très loin de la côte Australienne, difficile à négocier...

Papa Tango Charlie
 

31/05/2011 - J 168 (J165+3) La joie est une posture

D’habitude quand je pars en mer et que ça secoue, je ne suis pas bien pendant 3 jours, et là, je n’ai passé qu’une soirée avec la nausée...
Sinon, après un départ joyeux en fanfare, dimanche, avec plein de bateaux sur l’eau et des habitants qui faisaient coucou sur la rive, j’ai commencé cette traversée par
une nuit en mer... Hop là, direct dans le bain...
Il fait beau... je viens de manger un bout de fromage... Le vent est sympa, d’Est 15 nd...
La solitude, n’en parlons plus, jamais on a autant pensé à un gugus que lorsqu’il est en mer.

"La joie est une posture" Mère Denis...
 

30/05/2011 - J 167 (J165+2)Première nuit en mer

Cette nuit j’ai dormi tout le temps...
J’ai cuvé les litres de pinard que j’ai avalé ces derniers temps...C’était une pause..J’ai quand même ramé tard dans la soirée, parcequ’à l’intérieur de la cabine, ça sent un truc pas bon que mon estomac n’aime pas....En plus y’a pas de vent et la mer est hachiée. Mais c’est cool d’être là !
 

29/05/2011 - Emotion du départ

 
Après 1h30 de remorquage, il a passé la passe d’avatolu qui se situe à l’ouest, puis il a largué les amarres au milieu des applaudissements de ceux qui l’ont accompagné.
C’est le coeur serré mais serein que tous le laissent partir. (message de l’équipe à terre)
 
 
(Photo T. Bozon)
 
 

29/05/2011 - Avec les catamarans

 
Les catamarans (hobbie 16) étaient de sortie. (message de l’équipe à terre)
 
 
(Photo T. Bozon)
 
 
 
 

29/05/2011 - Avec les Wallisiens

 
Les rameurs wallisiens étaient de la partie. (message de l’équipe à terre)
 
 
(Photo T. Bozon)
 
Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Warning: Division by zero in /usr/home/v1010/html/ecrire/inc/invalideur.php on line 133